fbpx
Parler en idées floues peut sembler intéressant, tris sage, mais aussi  nous perdre et même nous faire oublier ce dont nous voulions vraiment parler.
 
En sachant que le bût de la communication est d’être compris par son interlocuteur, je trouve hasardeux de rester toujours mystérieux.
 
Demandez-vous si une part sombre ne s’empare de votre présence pour faire l’intéressante , la mystérieuse, alors qu’il n’y a rien de dense ou concret derrière. Besoin de reconnaissance?
 
Attirer l’attention sur soi par des mécanismes qui vont obliger la psyché de l’autre de se poser des questions en boucle « mais que voulait-il dire vraiment? » mais qui en fait nous transforme en vampires énergétiques.Car quand c’est creux, c’est creux, il n’y aura rien qui s’en suivra.
 
Demandez vous sincèrement, que vouliez vous transmettre à l’autre? et que ferriez-vous pour qu’il comprenne si votre langage est trop flou?