fbpx

Guide indicatif non exhaustif comme un chemin ou une guidance générale

  • Faire ce que tu dis ;
  • Ressentir le désarroi de l’autre et avoir envie de l’aider ;
  • Pouvoir nuire à quelqu’un et ne pas le faire par code moral personnel ;
  • Agir selon ce qui est ressenti juste depuis l’intérieur et non pas depuis l’obligation extérieure, et rester sur ses positions, coute que coute èIntégrité ;
  • Pouvoir se sacrifier pour une noble cause ou pour quelqu’un ;
  • Refuser d’être complice à un abus ;
  • Dire sa vérité intérieure et la bâtir sur terre ;
  • Utiliser l’œil critique pour toujours s’améliorer soi et créer l’évolution ;
  • Aller jusqu’au bout de ce qu’on s’est proposé et ne pas lâcher avant ;
  • Chercher la précision et ne pas se contenter avant que le ressenti soit content ;
  • Mettre toujours le cap sur une étoile et se déplacer vers elle ;
  • Je suis le Maître souverain de mon corps et de mon espace personnel ;
  • Je décide comme un libre créateur ce que je crée à chaque instant ;
  • Attitude générale d’accueil bienveillant de tout ce qui existe ;
  • La conscience que chacun manifeste sa vérité et qu’il y en a autant que d’humains sur terre ;
  • La conscience que ce que je vis vient de moi et non pas de l’autre. L’autre joue mon scénario ;
  • Éliminer les fantasmes de ce que le monde devrait, aurait dû, aurait pu, pourrait, devrait être. Tout cela est virtuel. Ce qui est, est la seule réalité viable.
  • La réalité est décidée de l’intérieur, peu importe ce que je vis à l’extérieur ;
  • Je respecte le choix de l’autre. Il a une raison même si je ne la vois pas. Il est différent ;
  • J’ai le droit d’intervenir comme me semble juste et le dire. C’est un droit fondamental de l’être ;
  • S’aligner sur l’équilibre et l’évolution depuis un désir intérieur ardent ;
  • Adorer la connaissance. Rien lâcher avant d’avoir une explication qui tient la route.
  • Une pensée claire, simple et précise. Sortir de l’ambiguïté. Retrouver l’origine perdue.
  • Pas de compromis humiliants pour l’être. Faire la serpillière nuit à sa dignité.
  • Accepter la monstruosité comme faisant partie du monde et de soi-même et la baigner de compassion.
  • Éliminer la culpabilité et la condescendance comme 2 pôles opposés du même déséquilibre : la petitesse de l’être.
  • Agir en égale mesure pour son intérêt que pour l’autrui.
  • Être ferme sans être rigide.
  • Être souple sans être mou ou déconcentré.
  • Remplacer la réaction de vengeance justifiant une blessure par une action juste.
  • Avoir toujours branché comme une lampe frontale le sens de nos actes et paroles.
  • Se prendre à la légère dans la vie. S’amuser et passer par le jeu. Rire de soi-même.
  • La fluidité de son corps et de la transformation de ses émotions, la souplesse et la simplicité de ses pensées, la compassion et la résilience de ses comportements.